SUIVEZ L’ACTUALITÉ DU PLÂTRE

SUIVEZ L’ACTUALITÉ DU PLÂTRE

 
Une société française ambitionne de « recycler 100 % des déchets en plâtre ». Pour éviter leur enfouissement, les plâtres usagers auront vocation à être triés puis broyés jusqu’à obtenir une poussière de plâtre, appelée gypse.
 

En France, on estime le gisement de déchets de ce type à 600 000 tonnes par an. Le gypse pourra aussi devenir de nouvelles plaques de plâtre ou du staff, un autre matériau de construction. 

De quoi séduire les entreprises de BTP ? « Ce n’est pas forcément évident puisqu’il existe déjà des dizaines de types de ciment. Il faut que ça s’accompagne d’une nouvelle manière de voir le secteur de la construction. Maintenant, aux industriels de s’en emparer », d’après un professionnel du bâtiment.

En attendant de remplir l’objectif de 100 % de recyclage, une estimation table sur une valorisation de 12 000 des 15 000 tonnes annuelles. Les 3 000 tonnes restantes seront enfouies.

« Avec le gypse, on peut créer de nouveaux matériaux et en faire un nouveau type de ciment »